La Ronde

 

 

La pièce

« Jeunes ou vieux, qu’importe notre âge, dansons la ronde de l’amour ». L’amour, le désir, la pulsion de vie, le besoin de plaire, mais aussi le goût de la conquête et la nécessité de se sentir aimé… Dix courtes histoires d’amour, en Autriche, à Vienne, au début du vingtième siècle.

Une prostituée se donne à un soldat dans l’espoir qu’il la protègera. Le soldat séduit une femme de chambre au bal du samedi soir. La femme de chambre se laisse aimer par le jeune fils de ses nouveaux patrons. Le jeune homme finit par réussir à faire l’amour à une femme mariée. La femme mariée, émoustillée par cette première aventure, réveille l’ardeur virile de son mari. Le mari teste une grisette en espérant qu’elle deviendra sa maitresse régulière. La grisette se laisse volontiers impressionner par un poète.

Le poète se laisse volontiers dominer par une comédienne. La comédienne reçoit dans son lit un nouvel admirateur, un comte capitaine de dragons. Le comte se retrouve dans le lit de la prostituée.

Et ne se souvient pas comment il est arrivé là.

La Ronde de Schnitzler, parue à Vienne en 1900, est vite devenue un classique joué sur les scènes de toutes les capitales d’Europe. Elle a été adaptée à l’opéra et six fois au cinéma, en particulier par Max Ophuls et Roger Vadim, avec pour interprètes Jane Fonda, Daniel Gélin, Danielle Darrieux, Serge Reggiani, Odette Joyeux, Gérard Philipe, Anna Karina, Jean-Claude Brialy, Jean-Louis Barrault, Maurice Ronet… Et pourtant, à l’origine, elle a fait scandale et subit la censure pendant deux décennies. Il faut dire que pour la première fois au théâtre, on montrait les préliminaires et les minutes qui suivent l’acte sexuel, que chacun des dix personnages avait deux partenaires successifs et qu’ils représentaient toutes les classes sociales, de la prostituée à l’aristocrate…

Le spectacle

Les costumes sont d’époque et les décors se veulent simples et beaux. La magie du théâtre et le pouvoir de l’illusion sont à l’oeuvre !

Faut-il préciser que sur ce thème du désir amoureux, ce spectacle n’est pas destiné aux enfants ?!…

La Compagnie de l’Oze: dix amoureux et un clown musicien pour vous entraîner dans la ronde de l’amour et du plaisir !…

Philippe Berling

 

 

La Compagnie de l’Oze

Les comédiennes et comédiens de La Compagnie de l’Oze

Michel Charpentier, Nicolas Dumait, Véronique Goulet, Anne-Sophie Jeannin, Catherine Langlet, Edouard Lequesne, Françoise Lequesne, Jean-François Lignier, Gwenaëlle Morel, Alain Morize.

Le metteur en scène

Philippe Berling est metteur en scène professionnel, comédien, pédagogue et auteur. Il a mis en scène plus de cinquante spectacles et souvent travaillé avec des amateurs comme au Théâtre du Peuple de Bussang dont il a été directeur. Il a aussi codirigé le Théâtre Liberté de Toulon, scène nationale, et anime actuellement La Structure, sa compagnie professionnelle, basée à Semur-en-Auxois depuis 2016. Pour plus de détails voir son site: www.philippeberling.com

L’auteur

Arthur Schnitzler (1862-1931), écrivain et médecin autrichien, a vécu toute sa vie à Vienne. Les femmes occupent une grande place dans sa vie: Olga Waissnix (1862-1897), Marie Reinhard (1871-1899), Olga Gussmann (1882-1970), qu’il épouse en 1903. Contemporain de Freud, l’inventeur de la psychanalyse, il a créé des personnages dont la richesse psychologique rappelle la complexité de l’âme humaine découverte à cette époque. Egalement auteur de nouvelles et de romans, il est l’un des plus brillants représentants de la vie artistique de son époque, faite de grandes innovations et d’expérimentations, à la pointe de la modernité, au coeur de l’Europe, juste avant la première guerre  mondiale, vaste et puissant mouvement culturel que l’on a parfois qualifié « d’apocalypse joyeuse ».

 

Prix de l’entrée au Chapeau.

Comments are closed.